Psychokiller Qu’est ce que c’est ? Ben moi j’ai jamais vraiment su. Les oubliés des années 70, enfin selon moi.

Par défaut

Oui je sais la chanson fantastique des Talking Heads (Tête parlantes, pour les monolangues) n’est pas LA moins connue des années 70.  Par contre les autres, j’ai comme l’impression qu’elles ont été un minimum rayées de toutes les émissions musicales, radios nostalgiques et parfois même de Question Pour Un Champion. Donc je leur rends un hommage personnel et profond en ce jour béni des catholiques homophobes.

Alors pour Julien Lepers et pour tous les avocats anti-mariage Gay qui sont tombés pour pédo-pornographie, voici une liste de chansons délaissées par l’univers culturel Français qui est pourtant si riche et ouvert. AH aH je déconne. Même après un litre de Canada Dry, tu ne bandes pas avec la merde que l’on ose te balancer à la figure à longueur de journée.

Donc, apaisons-nous et écoutons les petites perles des années 70.

Joy Division – Unknow pleasure – 1979

Par défaut

Unknow Pressure – Joy division

Joy Division est un groupe Anglais fondé en 1976 à Manchester, le chanteur emblématique se pendra à l’age de 23 ans dans sa cuisine et enterrera en même temps le groupe. ( Le jour même ou Joy Division devait s’envoler pour une tournée américaine. )

Le nom du groupe a fait et fait toujours polémique, Joy Division est une traduction littérale de l’expression allemande Freundenabteilung ( les divisions de la joie) une section qui organisait l’exploitation sexuelle des détenus dans les camps de concentration et d’extermination. En bref ce groupe c’est de la bonne ambiance assurée.

Plus sérieusement Joy Division reste un groupe qui pèse dans l’histoire de la musique. Les paroles et les mélodies vont très loin chatouiller les tréfonds de vos neurones et vont vous emmenez danser une valse dans les caves les plus sordides. Et le pire c’est que c’est beau. Joy Division va sortir plusieurs 45 tours dont le très grand « Love will tears us Appart » qui sera jugé comme la 4 éme meilleure chanson anglaise de tous les temps par XFM en 2010.

Unknow pleasure sort en 1979 et le style est assez agréable, la voix de Ian Curtis est tantôt oppressante tantôt accueillante et douce, « She Lost Control » par exemple fera j’en suis sûr, son chemin dans votre tête et y plantera ses petites graines malsaines.

En 2007 sort Control un film relatant l’histoire de Ian Curtis et de Joy Division.  La première chose que l’on est obligé de faire après le visionnage de ce film, c’est de télécharger la discographie de Joy Division et de l’écouter pendant deux ou trois semaines.

En extrait 2 live du groupe. Enjoy !

Paranoid – Black Sabbath – 1970

Par défaut

« Paranoid » de Black Sabbath, 1970

Black Sabbath est un groupe de Heavy Metal Britannique fondé à Birgmingham en 1968 . Le groupe est originellement composé de Tony Lommi à la guitare, du légendaire Ozzy Osbourne au chant, de Geezor Buller à la basse et enfin de Bill Ward à la batterie. Le groupe a connu des changements durant son histoire Dio a été l’un des chanteurs de Black Sabbath. Paranoid apparait aux oreilles du public le 17 septembre 1970 et est considéré comme le plus grand succès du groupe avec des bombes comme la chanson éponyme Paranoïd, War Pigs ou encore Iron Man.

Démonté par la critique cet album reçoit un accueil formidable de la part du public et reste un album majeur dans l’histoire du Rock’n’rol. Le son unique des Balck Sabbath est la conséquence d’un accident du guitariste Tony Lommi. Alors qu’il travaillait dans une usine de métallurgie., il se fit couper l’extrémité des doigts de la main droite par une presse hydraulique et pensa sa carrière terminée.

C’est la découverte de l’oeuvre du génial guitariste Django Rheinart qui redonna de l’espoir à Lommy. Un soir il décida de construire à l’aide de plastique fondu des embouts pour ses doigts blessés, il va créer en même temps le son formidable qui a fait le succès de Black Sabbath.

H.